Martell – Promotion de la viticulture durable

Étude de cas 16/06/2021

Nos produits tirent leur caractère du terroir dont ils sont issus. Nous avons donc le devoir de prendre soin de la terre et de sa biodiversité. Le cognac premium Martell est fabriqué à partir de raisins issus des crus de Charente et de Charente-Maritime. La Maison Martell est doublement certifiée HVE (Haute valeur environnementale) et VDC (Viticulture durable à Cognac) depuis 2016.

Préservation d'un héritage
Les viticulteurs du Cognaçais s'unissent pour répondre aux enjeux du changement climatique et garantir la qualité de nos ingrédients, aujourd'hui et pour les générations à venir. Vieille de plus de trois siècles, la marque de cognac Martell entretient des relations étroites avec ses vignerons depuis plusieurs générations. Ensemble, nous préservons une tradition et un terroir pluricentenaires. Aujourd'hui, cela signifie d'offrir à nos viticulteurs partenaires un accompagnement technique et administratif pour les aider à adopter des pratiques plus durables.

« Notre partenariat avec Martell dure depuis trois générations. Pernod Ricard et ma famille ont des liens très forts, bien au-delà d'une simple relation commerciale : ces liens nous permettent de travailler ensemble sur la transformation de notre modèle agricole en un système plus résilient. » 
– Amaury Thomas, PDG de Distilleries & Vignobles Thomas, viticulteur partenaire de Martell 

Introduction de nouveaux cépages
Le programme de viticulture durable de Martell ne cesse de faire des progrès : aujourd'hui, ce sont 92 % de nos 1 200 vignerons partenaires qui y adhèrent. L'un de ses principaux objectifs est de s'associer à des centres académiques et d'investir dans des travaux de recherche novateurs pour créer des cépages résistants aux maladies et adaptés au réchauffement climatique.

Depuis 2016, Martell collabore avec des instituts de recherche comme le Conservatoire du vignoble charentais, l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) et le Bureau national interprofessionnel du cognac (BNIC) pour créer de nouveaux cépages hybrides naturels – c'est-à-dire sans OGM – résistants aux deux principales maladies de la vigne, l’oïdium et le mildiou. Les 300 premiers cépages candidats ont été plantés en 2020, et la première récolte devrait avoir lieu d'ici deux à trois ans. C'est à ce moment que pourra commencer l'analyse œnologique destinée à déterminer si le raisin satisfait aux normes exigeantes de Martell.

Investissement dans la biodiversité 
L'avenir de ces vignobles repose sur l'adoption de nouvelles méthodes de viticulture qui protègent la biodiversité naturelle des terroirs. Dans le Cognaçais, les vignobles de Martell sont désormais agrémentés de haies et d'arbres, ainsi que de cultures comme le radis, l'avoine et la vesce, plantées entre les rangs de vigne. Ces plantations jouent plusieurs rôles, de l'absorption de l'azote à l'enrichissement du sol et de l'eau en dioxyde de carbone. 

Une expérimentation de terrain portant sur des projets d'agroforesterie innovants et créateurs de biodiversité sera lancée en 2021.

Parmi les autres initiatives menées, on peut citer la réalisation d'inventaires de la biodiversité et l'installation d'hôtels à insectes. Les vignerons évitent par ailleurs de labourer la terre de septembre à mars pour protéger la faune et la flore locales. 


Réduction de l'usage des produits phytosanitaires
La diminution du recours aux pesticides a nécessité de repenser certaines pratiques viticoles. Depuis 2019, les vignobles qui approvisionnent Martell n'utilisent plus aucun herbicide. Les vignerons sont étroitement associés au développement de nouvelles techniques mécaniques en remplacement des traitements chimiques. Cognac est aussi la première région de France à utiliser un procédé spécifique qui limite la diffusion de pesticides. 

Les viticulteurs de Martell s'attachent à réduire l'impact des produits phytosanitaires en utilisant des engrais organo-minéraux, en analysant régulièrement le sol pour limiter les apports en engrais et en préférant le désherbage mécanique aux herbicides chimiques. D'autres méthodes de désherbage, par exemple l'eau à haute pression, sont à l'étude, de même que les biocontrôles, dont le traitement du mildiou par les algues. Enfin, on teste le recours aux huiles essentielles et aux phéromones pour éloigner les nuisibles. 

En savoir plus sur la Maison Martell.

Tags

Sur le même thème

  • Man in barley field inspecting the crop
    Irish Distillers : assurer la production d’ingrédients de qualité tout en favorisant la biodiversité

    Notre métier est intrinsèquement lié à la santé des écosystèmes qui constituent nos terroirs. Toute dégradation de l’environnement a un impact sur les ressources naturelles dont dépendent nos marques emblématiques.

    En savoir plus
  • Les vignobles de Martell Mumm Perrier-Jouët, fers de lance de l’agriculture régénératrice

    Depuis plus de dix ans, la société Martell Mumm Perrier-Jouët (MMPJ) est le fer de lance de la viticulture durable chez Pernod Ricard. Main dans la main avec nos viticulteurs, nos vignerons et nos partenaires, nous œuvrons pour des pratiques durables et régénératrices dans nos vignobles et nos terroirs.

    En savoir plus
  • Kahlúa – Coffee for Good
    En savoir plus

A propos de pernod ricard

Pernod Ricard est le No 2 mondial des Vins et Spiritueux, avec un chiffre d’affaires consolidé de 8 824 millions d’euros lors de l’exercice 2021. Né en 1975 du rapprochement de Ricard et Pernod, le Groupe s’est développé tant par croissance interne que par acquisitions : Seagram (2001), Allied Domecq (2005) et Vin&Sprit (2008).

Pernod Ricard, qui possède 16 marques dans le top 100 des marques de spiritueux, dispose de l’un des portefeuilles les plus prestigieux du secteur avec notamment la vodka Absolut, le pastis Ricard, les Scotch Whiskies Ballantine’s, Chivas Regal, Royal Salute et The Glenlivet, l’Irish Whiskey Jameson, le cognac Martell, le rhum Havana Club, le gin Beefeater, la liqueur Malibu, les champagnes Mumm et Perrier-Jouët ainsi que les vins Jacob’s Creek, Brancott Estate, Campo Viejo et Kenwood.

Les marques de Pernod Ricard sont distribuées dans plus de 160 marchés dont 73 par ses propres forces de vente. L’organisation décentralisée du groupe permet à ses 18 500 employés d’agir en tant que véritables ambassadeurs de sa vision de « Créateurs de Convivialité ». Réaffirmée par son plan stratégique « Transform and Accelerate » déployé en 2018, la stratégie de Pernod Ricard se concentre sur les investissements à long terme et une croissance profitable pour tous ses actionnaires.

Le groupe reste fidèle à ses trois valeurs fondatrices : l’esprit entrepreneur, la confiance mutuelle et l’éthique, comme illustré par notre feuille de route à 2030 Sustainability & Responsibility, « nous préservons pour partager » en accord avec les Objectifs de Développement Durable des Nations Unies. En reconnaissance de son engagement constant en faveur du développement durable et la consommation responsable, Pernod Ricard a reçu la médaille d’or d’Ecovadis. Pernod Ricard est également une entreprise membre du LEAD Global Compact des Nations Unies. Pernod Ricard est coté sur Euronext (Mnémo : RI ; Code ISIN : FR0000120693) et fait partie des indices CAC 40 et Eurostoxx 50.