Man in barley field inspecting the crop

Irish Distillers : assurer la production d’ingrédients de qualité tout en favorisant la biodiversité

Étude de cas 10/01/2022

Notre métier est intrinsèquement lié à la santé des écosystèmes qui constituent nos terroirs. Toute dégradation de l’environnement a un impact sur les ressources naturelles dont dépendent nos marques emblématiques.

L’orge de printemps a beau être un ingrédient essentiel à la fabrication de nos whiskeys irlandais (Jameson, Powers, Redbreast, Midleton Very Rare...), sa production nette en Irlande semble vouée à décroître sous l’effet du changement climatique et de la détérioration de la qualité des sols.

Pour remédier à cette situation et sécuriser l’avenir de la filière, Irish Distillers a conçu un programme visant à renforcer ses liens avec les producteurs d’orge. Lancé en 2020, le dispositif Sustainable Green Spring Barley regroupe aujourd’hui plus de 200 cultivateurs.

Chez Irish Distillers, nous reconnaissons la nécessité de renforcer et de resserrer nos liens avec les producteurs d’orge de printemps. Notre distillerie de Midleton est située dans le berceau de culture de cette céréale en Irlande. Par conséquent, certains de nos fournisseurs sont aussi nos voisins.
Conor McQuaid
Président d’Irish Distillers Group

Faciliter la transition

Au fait de la nécessité d’agir concrètement pour répondre aux défis actuels et préserver la qualité de la production, Irish Distillers a lancé ce programme afin de contribuer à la préservation des sols et de progresser sur la voie d’une démarche écoresponsable, bénéfique dans la durée pour les agriculteurs comme pour les distillateurs.

Le dispositif s’articule autour de trois axes forts : amélioration de la durabilité de la filière orge de printemps ; accompagnement des agriculteurs dans la réduction de leur empreinte carbone ; promotion de la biodiversité sur les exploitations irlandaises pratiquant le labour des sols.

Nous sommes ravis que plus de 200 agriculteurs aient rejoint dès la première année notre programme Green Spring Barley, qui, par un mécanisme financier, incite ses adhérents à cultiver l’orge de printemps dans le respect de l’environnement et ainsi à favoriser les retombées écologiques sur leurs exploitations.
Conor McQuaid
Président d’Irish Distillers Group

Le dispositif évoluera au gré des retours des agriculteurs et de la contribution de grands partenaires sectoriels comme les semenciers ou des organismes comme la Teagasc, Bord Bia, l’Irish Grain Assurance Scheme et le comité National Grain de l’Irish Farmers Association (IFA).

Inciter les agriculteurs à adopter des pratiques vertueuses

Cette transition vers une agriculture plus responsable ayant un coût, le programme prévoit des mesures d’incitation financière pour aider ses adhérents à franchir le cap.

L’orge produite est d’une qualité exceptionnelle. Or, un tel degré de qualité suppose pour le producteur un investissement additionnel en temps et en argent. Le programme d’Irish Distillers a le mérite de valoriser le rôle des agriculteurs dans la production écoresponsable de l’une de nos matières premières agricoles les plus prisées à l’exportation.
Mark Browne
président du comité National Grain de l’IFA

Les cultivateurs qui mettent en œuvre les huit mesures essentielles touchent 15 euros de plus par tonne produite. Ils sont en outre invités à choisir, parmi sept propositions, trois projets influant directement et de manière positive sur la biodiversité.

Bilan de la première année de mise en œuvre : les 200 affiliés ont tous adopté les mesures essentielles, et tous se sont efforcés de mettre en œuvre des chantiers facultatifs en faveur de la biodiversité.

Mesures essentielles Projets de biodiversité
Sécurité de l’exploitation

Marges non cultivées pour régénérer le
milieu naturel

Normes de qualité Préservation des haies servant de
corridors écologiques sur les
exploitations
Utilisation de semences
certifiées
Installation de ruches pour favoriser la
pollinisation
Adhésion à l’Irish Grain
Assurance Scheme
Plantation de fleurs sauvages locales en
bord de champ pour multiplier les
habitats propices au développement de
la faune
Gestion des nutriments Recours limité au labour afin d’améliorer
la qualité du sol
Limitation du glyphosate Semence de cultures dérobées pour
prévenir l’érosion des sols
Enquête sur les pratiques
agricoles et la biodiversité
Absence de pulvérisation des chaumes
d’hiver pour améliorer la survie des
oiseaux granivores pendant la saison
froide
Enquête sur le bilan
carbone
Enquête visant à mieux comprendre
l’empreinte carbone de l’exploitation

Tags

Sur le même thème

  • Pernod Ricard au Salon de L’Agriculture 2024 pour promouvoir la consommation responsable et l’agriculture régénératrice

    Présent sur le Salon International de l’Agriculture 2024, Pernod Ricard animera deux tables rondes sur la promotion de la biodiversité et la transition vers l’agriculture régénératrice, aux côtés de ses partenaires et d’autres acteurs engagés.

    En savoir plus
  • Les vignobles de Martell Mumm Perrier-Jouët, fers de lance de l’agriculture régénératrice

    Depuis plus de dix ans, la société Martell Mumm Perrier-Jouët (MMPJ) est le fer de lance de la viticulture durable chez Pernod Ricard. Main dans la main avec nos viticulteurs, nos vignerons et nos partenaires, nous œuvrons pour des pratiques durables et régénératrices dans nos vignobles et nos terroirs.

    En savoir plus
  • Kahlúa – Coffee for Good
    En savoir plus