1932

                                               

Ricard, Le Pastis de Marseille

À 23 ans, Paul Ricard met au point la recette qui fera son succès, celle d’un nouveau pastis auquel il donnera son nom. Dans un laboratoire de fortune, le jeune homme fait macérer fenouil, anis et plantes de Provence, distille, filtre... Il teste différentes épices et combinaisons jusqu’à trouver la meilleure recette.

C’est chose faite en 1932 : il s’appellera Ricard, le Pastis de Marseille !

1938

Cette année-là, la loi autorise les pastis à 45° et permet à la Société Ricard de se positionner la première sur ce marché.

Patron social d’avant-garde, Paul Ricard distribue également des actions gratuites à ses collaborateurs.

1939