Chiffre d'affaires T1 2020/21 encourageant : decroissance interne -6% (-10% en facial)

Chiffre d'affaires T1 2020/21 encourageant : decroissance interne -6% (-10% en facial)
Nette Amélioration vs T4 2019/20 grâce a la reouverture partielle du On-trade et à la resilience soutenue de nos marques dans le Off-trade

 

Le chiffre d'affaires pour le T1 de l'exercice 2020/21 s'élève à 2 236 M', en décroissance interne de -6%, et s'explique par la dynamique suivante en fonction des canaux de distribution :
'    La poursuite d'une forte résilience du Off-Trade aux Etats-Unis et en Europe
'    La réouverture partielle du On-Trade, bien que le canal soit toujours perturbé
'    Le Travel Retail toujours en fort déclin, malgré la reprise de certains voyages nationaux.

Par géographie, on peut noter :
'    Un bon démarrage aux Etat-Unis et en Chine, avec de fortes expéditions en amont des périodes de fêtes
'    L'Inde en baisse à deux chiffres
'    Une bonne résilience en Europe, grâce au Off-trade et au phénomène de staycation cet été : poursuite d'un fort dynamisme au Royaume-Uni et en Allemagne, la France presque stable mais l'Espagne et la Russie en déclin.

Par catégorie, l'évolution du chiffre d'affaires s'explique par :
'    Les Marques Stratégiques Internationales : -10%, avec un fort déclin de Martell, Chivas et Ballantine's, dû essentiellement au Travel Retail, mais la poursuite de la croissance de Malibu et The Glenlivet, et la résilience de Jameson
'    Les Marques Stratégiques Locales : -6%, avec les Whiskies Indiens Seagram's en déclin mais une croissance à deux chiffres de Kahlua, Passport, Ramazzotti et Wiser's 
'    Les Marques Specialty : +30%, grâce en particulier à Lillet, Malfy, Aberlour, Avion, Altos et Monkey 47
'    Les Vins Stratégiques : +9%, tirés par la croissance à deux chiffres de Campo Viejo et Brancott Estate, et Jacob's Creek à +8%.
La décroissance faciale est de -10%, en raison d'un effet de change négatif sur la période, principalement dû au Dollar américain et aux devises émergentes.
Le T2 de l'exercice 2020/21 devrait être encore fortement impacté par le Covid-19, mais le Groupe devrait retrouver la croissance au second semestre.

 

A cette occasion, Alexandre Ricard, Président-Directeur Général, déclare : 
« Notre premier trimestre est encourageant. Le chiffre d'affaires reste en déclin mais l'activité a fortement rebondi par rapport au trimestre précédent, grâce à la réouverture partielle du On-trade et à la forte résilience de nos marques dans le Off-Trade. Pour l'exercice 2020/21, le Groupe va continuer à démontrer sa résilience, dans un environnement incertain et perturbé. Je voudrais à cette occasion saluer l'engagement exceptionnel de nos équipes dans cette période difficile. Nous maintenons notre cap stratégique, notamment en accélérant notre transformation digitale. Nous continuerons à faire preuve d'une stricte discipline sur les coûts, tout en conservant l'agilité nécessaire pour saisir de nouvelles opportunités. »

Toutes les données de croissance indiquées dans ce communiqué font référence à la croissance interne, sauf mention contraire. Les chiffres peuvent faire l'objet d'arrondis.
Une présentation détaillée du chiffre d'affaires T1 2020/21 est disponible sur notre site internet : www.pernod-ricard.com

 

Définitions et rapprochement des indicateurs alternatifs de performance avec les indicateurs IFRS
Le processus de gestion de Pernod Ricard repose sur les indicateurs alternatifs de performance suivants, choisis pour la planification et le reporting. La direction du Groupe estime que ces indicateurs fournissent des renseignements supplémentaires utiles pour les utilisateurs des états financiers pour comprendre la performance du Groupe. Ces indicateurs alternatifs de performance doivent être considérés comme complémentaires des indicateurs IFRS et des mouvements qui en découlent.

Croissance interne
La croissance interne est calculée en excluant les impacts des variations des taux de change ainsi que des acquisitions et cessions.
L'impact des taux de change est calculé en convertissant les résultats de l'exercice en cours aux taux de change de l'exercice précédent.
Pour les acquisitions de l'exercice en cours, les résultats post-acquisition sont exclus des calculs de croissance interne. Pour les acquisitions de l'exercice précédent, les résultats post-acquisition sont inclus sur l'exercice précédent, mais sont inclus dans le calcul de la croissance organique sur l'exercice en cours seulement à partir de la date anniversaire d'acquisition.
Lorsqu'une activité, une marque, un droit de distribution de marque ou un accord de marque d'agence a été cédé ou résilié, sur l'exercice précédent, le Groupe, pour le calcul de la croissance interne, exclut les résultats de cette activité sur l'exercice précédent. Pour les cessions ou résiliations de l'exercice en cours, le Groupe exclut les résultats de cette activité sur l'exercice précédent à partir de la date de cession ou résiliation.
Cet indicateur permet de se concentrer sur la performance du Groupe commune aux deux exercices, performance que le management local est plus directement en mesure d'influencer.

Tags

Sur le même thème

  • Reprise du programme de rachat d'actions
    En savoir plus
  • Excellent rebond de l'activite avec un chiffre d'affaires et un ROC(1) depassant les niveaux de l'exercice 2018/19(2) et forte dynamique et croissance

    Croissance interne du chiffre d'affairs +10%(+4% en facial)
    Croissance interne du ROC+18% (+7 en facial)

    Free Cash Flow courant a son plus haut historique de 1 745M€

    En savoir plus
  • Annonce des Résultats Annuels 2020/2021
    En savoir plus