Publié le 21/03/2018

Une résidence artistique peut-elle ressembler à la vie de tous les jours ?

Fin 2017, la Villa Vassilieff a accueilli l’artiste Koki Tanaka (Pernod Ricard Fellow 2017).

Dans le cadre de sa résidence, Koki Tanaka a décidé de mettre à l’honneur la vie de tous les jours. Il a notamment invité des artistes, conservateurs, chercheurs, philosophes et éducateurs à s’occuper de corvées des plus ordinaires, comme arroser les plantes ou faire la cuisine. Le but de l’artiste est de donner un côté « permanent » à la Villa Vassilieff qui met en valeur les actes les plus simples du quotidien. Koki Tanaka a également organisé des dîners afin de rendre hommage à l’artiste russe, Marie Vassilieff, qui hébergeait des voisins et artistes dans le besoin. Un vrai Créateur de Convivialité !

La Permanence
Repiquer un plant de basilic, cirer l’escalier, discuter d’une exposition en cuisinant un repas, planifier un programme d’événements, prendre soin d’une oeuvre, régler une facture, nettoyer le bar… Autant d’activités essentielles à la vie d’une institution et pourtant invisibles, dissimulées, voire dévalorisées. Avec La Permanence, Koki Tanaka (Pernod Ricard Fellow 2017) choisit de remettre la vie et le travail quotidiens de l’équipe au coeur de la vie publique de la Villa Vassilieff.

Share this