Byrrh

Byrrh est, depuis sa création à la fin du 19ème siècle, l'une des références des apéritifs français à base de vin. Témoin de tout un pan de l’histoire hexagonale, Byrrh tire sa spécificité d'une aromatisation originale marquée notamment par le quinquina.

Histoire et savoir-faire

L’histoire de Byrrh commence avec les Frères Violet qui élaborent une recette de vin tonique au quinquina à la fin du 19ème siècle.

Produit à Thuir, Byrrh deviendra rapidement une référence dans le paysage des apéritifs français jusqu’à vendre plus de 30 millions de litres par an1.

Son succès est tel que la plus grande cuve en chêne du monde a été élaborée pour Byrrh en 1951, et a une capacité de 10 002 hectolitres.

1Nielsen HMSM+Proxi+Drive CAM P09 2017

Apéritif élaboré à partir de vin et de mistelles, Byrrh est un produit typique du sud de la France.

Le moût de raisin macère avec de l'alcool vinique, afin que la fermentation ne s'initie pas. Le mélange obtenu est un produit particulièrement fruité et liquoreux, appelé "mistelle". Après avoir longuement vieilli dans de grands fûts en chêne appelés foudres, les mistelles s'arrondissent et développent des arômes de confit. Elles peuvent alors être assemblées avec des vins rouges et secs de caractère. Selon le produit, l'assemblage est ensuite aromatisé à froid avec des macérations de plantes aromatiques, dont des écorces de quinquina séchées et concassées.

Byrrh se déguste à l’apéritif. L’idéal est de le servir frais, à environ 16°C. Il s’accompagne volontiers d’un zeste de citron ou d’un peu de crème de cassis, et se prête également aux cocktails.

Byrrh Tradition, Byrrh Grand Quinquina ainsi que Byrrh Rare Assemblage forment la gamme Byrrh.

Nos emballages peuvent faire l'objet d'une consigne de tri, pour en savoir plus : www.consignesdetri.fr

La gamme Byrrh